MARANATHA...

aide à la promotion et à l’insertion sociale des personnes en détresse, organise des voyages de découverte, propose des temps de retraite sur la terre sainte d'Israël

AGISSONS ENSEMBLE


02/09/2020 12:00 AM
04/08/2020 12:00 AM

QUI SOMMES - NOUS ?


  •  31/07/2018 01:52 AM

Nous sommes une équipe, à l'œuvre aujourd'hui pour répondre à l'appel que Dieu nous a lancé d'aller, d'agir au milieu de la détresse de ce monde et de le servir .... C'est avec joie et enthousiasme que nous y répondons, car nous avons cette assurance qu’aujourd’hui encore, Dieu communique sa vision, ses plans ; aujourd'hui encore ; encore et pour toujours, Il nous assure de son soutien et de l'accomplissement de ses promesses. Et pour cela Il a besoin d'hommes et de femmes consacrés ! Tout ceci pour la moisson qui se prépare et qui GLORIFIERA le SEIGNEUR. Nous avons répondu oui à l'appel du Seigneur et relevé ce défi qui se présente à nous : mettre Dieu à la première place dans nos vies, le faire connaître au monde en acceptant de payer le prix qu'il sera sans nul doute nécessaire de payer pour atteindre l'objectif qu'il nous a fixé. Mais nous avons cette assurance que la grâce de Dieu est toujours plus forte que le prix à payer pour suivre Jésus et servir dans l'obéissance !

  •  25/07/2018 05:41 PM

Le Seigneur nous a donné une mission : "Le faire connaître partout et en toutes circonstances". Nous sommes engagés au sein du corps de Christ : A mettre en évidence les racines juives de la foi chrétienne A soutenir Israël et le peuple juif avec tout notre amour, tout en aidant le Corps de Christ à prendre conscience des plans et objectifs de Dieu pour ce peuple que Dieu appelle la prunelle de ses yeux. L'Esprit de Dieu nous convainc que Dieu tend les mains vers Son peuple. Nous prions pour le salut du peuple de Dieu ; pour qu'il y ait des ouvriers dans la moisson ; pour que les cœurs s'ouvrent et que le voile tombe. Nous prions pour que l'antisémitisme qui monte soit chassé ; pour que le peuple juif réalise que ceux qui les ont persécutés n'étaient pas de vrais chrétiens ; Nous prions pour la paix de Jérusalem.

  •  25/07/2018 05:00 PM

La Marche de Jérusalem existe depuis le début avec les associations et corporations israéliennes, et c'est en 1980 que le maire de Jérusalem Teddy Kollek a permis aux chrétiens de toutes les nations de se joindre à cette Marche . Ainsi chaque année, des milliers de chrétiens évangéliques viennent à Jérusalem démontrer leur soutien inconditionnel à Israël et au peuple juif.

  •  24/07/2018 01:40 PM

Parmi nos différentes activités, nous organisons des sorties et visites en groupe, des voyages en France et à l'étranger, la découverte de la terre d'Isaël sur les pas de Jésus... Des voyages mémorables ! Quelques photos souvenirs de nos derniers voyages en Israël et en Jordanie .

  •  23/07/2018 08:55 PM

Que nous soyons toujours un esprit et un cœur unis en Dieu et tournés vers les autres. (Colossiens 3 : 23 - 24)

NOS DIFFERENTES Activités


  •  07/08/2018 09:28 AM

Venez découvrir le bonheur de faire des actions utiles et responsables ! Des variétés d'actions, riches de rencontres et procurant la joie. Une véritable école de service et d'humilité. Rejoignez notre équipe : votre action ne sera pas qu' une « goutte d’eau » ..., elle s'unira à beaucoup d'autres qui, mises ensemble, se transformeront en un océan de vie, d'amour, de joie et de réconfort. Nous vous présentons nos différentes missions et vous communiquons le calendrier des activités de l'association. Notez -les sur vos agendas et n'hésitez pas à nous contacter !

  •  06/08/2018 10:25 PM

Venez vivre ce circuit de 12 jours, du 26 Avril au 07 Mai 2020, qui vous amènera à découvrir Israël sur les pas de Jésus et aussi les magnifiques monuments de Jordanie, dont le célèbre site archéologique de Pétra, la capitale nabatéenne fondée autour de 300 ans av. J-C. ! Vous visiterez les principales régions d’Israël du Centre du pays au nord : Jérusalem, Tel Aviv, Nazareth… Vous apprendrez le contexte historique et biblique en parcourant l’histoire des rois et des prophètes, des sanctuaires et des sacrificateurs, et du ministère de Jésus.

  •  02/07/2018 08:46 PM

Nous venons en aide aux personnes qui rencontrent des difficultés à différents niveaux.

  •  01/07/2018 12:08 AM

Découvrez avec Claire, d'une manière très simple, qui est Dieu ? Sans pression ni obligation... Qu'est ce que cela peut vous apporter personnellement ? Certainement des réponses à vos questions de la vie ; Une vidéo qui peut changer votre vie ou celle de vos amis !

  •  03/06/2018 10:14 PM

Nous vivons des temps de partage en toute simplicité et dans un climat d'amitié et d'écoute réciproque. "Dieu Tout-Puissant, je te remercie pour ta Parole qui est vivante et plus efficace qu’une épée à double tranchant. Merci de me rappeler aujourd’hui que c'est mon privilège de l’utiliser à tout moment. Merci de transmettre la foi et la puissance à travers elle. Au nom de Jésus, amen."

  •  15/05/2018 12:48 PM

La danse est très présente dans la Bible. Nous la retrouvons particulièrement dans les Psaumes où le Roi David dansait devant l’Arche de l’Alliance lorsqu’elle fut ramenée à Jérusalem . Pour lui, la danse était un moyen naturel de louer Dieu au même titre que la musique et les chants. Il composa de nombreux psaumes où la danse est présente.

ARTICLES PUBLIES


ACTUALITES


ROSH HASHANA - Nouvel an juif

ROSH HASHANA - Nouvel an juif

Rosh Hashana, le nouvel an juif. On y fête le nouvel an, le jour du jugement et du shoffar (on souffle dans une corne de bélier). Le rite principal de cette fête solennelle est la sonnerie de la corne de bélier dans laquelle on souffle sur différents rythmes pour inviter l’assemblée à la techouva, ancêtre hébraïque de l’examen de conscience des chrétiens, fait de repentir et surtout d’introspection. Cette fête célèbre est réputée pour ses pommes trempées dans du miel, son nombre d’heures record passé à la synagogue et le coup d’envoi des Jours de Repentir, qui culminent à Yom Kippour.

En savoir plus  
Les sept shofars et l'enlèvement

Les sept shofars et l'enlèvement

Bonjour, Chaque semaine, l' équipe de Raviv’France avec le soutien de l’équipe de Revive Israel, a à coeur de vous transmettre de courts encouragements et enseignements en Français. Ces articles sont écrits par des membres de leur équipe, ainsi que des amis de Raviv’France. Nous espérons que votre esprit est encouragé par ces partages que nous vous relayons ici. www.ravivfrance.org

En savoir plus  
Les sept shofars et l'enlèvement  (Partie 2)

Les sept shofars et l'enlèvement (Partie 2)

texte édité par Raviv'France : www.ravivfrance.org

En savoir plus  
Les Enfants de Sion : Shalom Israël

Les Enfants de Sion : Shalom Israël

Danseuse professionnelle, Sophie Fruhinsholz a créé en 1996 un groupe de danses davidiques, composé de femmes, d’hommes et d’enfants, tous désirant servir le Seigneur, et ayant dans le cœur un amour profond pour Israël.

En savoir plus  
Un Esprit de Grace et de Faveur

Un Esprit de Grace et de Faveur

Asher Intrater parle du moment où Jérusalem devient une pierre d’achoppement pour les nations, au même moment où l’Esprit de grâce et de faveur est répandu.

En savoir plus  
Souccot : Un temps de rencontre

Souccot : Un temps de rencontre

La Fête de Souccot, considérée comme l’un des évènements les plus joyeux du calendrier hébraïque, est célébrée deux semaines après le premier jour du nouvel an juif et cinq jours après Yom Kippour. Cette année, Souccot débutera le dimanche 23 septembre au soir et se terminera huit jours plus tard, le lundi 1er octobre au soir, (ou le mardi 2 octobre au soir pour les habitants à l’étranger qui observent un deuxième jour de fête). Souccot est l’une des périodes les plus vivantes de l’année à Jérusalem.

En savoir plus  
Qu'est-ce que 'Hanouka'?

Qu'est-ce que 'Hanouka'?

Hanouka est une fête juive hivernale qui dure huit jours. C’est la « Fête des Lumières », célébrée par l’allumage d’une ménorah chaque soir, ainsi que des prières particulières et la consommation d’aliments frits. Elle aura lieu cette année à partir de ce dimanche 2 décembre au soir jusqu'au 10 décembre 2018.

En savoir plus  

L'Équipe


Léone LUSBEC-BORY

Présidente

Louise CHENNELONG

Secrétaire

Daniella CARRE

Trésorière

Samuel THOBOIS

Conseiller spirituel

Les membres en action

Equipe Elargie

EQUIPE PARTAGE

RENCONTRE- PARTAGE

TEMPS CONVIVIAL

LES AMIS ET SYMPATHISANTS

DON


25

Montant du don

L'EQUIPE EN ACTION


NOS BÉNÉVOLES


Servez l’Eternel avec joie ! » (Psaumes 100 : 2).

 

 

 

Etre bénévole, c’est :

 

- Sortir de sa coquille, se tourner vers les autres, être prêt à les aider (physiquement, moralement, spirituellement).

 Les bénévoles servent aux côtés des responsables de l’association. L’envie d’aider et de rendre service qui était là en chacun, timidement au départ s’est vite transformée en un engagement solide, avec zèle et une réelle fidélisation.

Notre tâche est non seulement de leur donner envie de s'engager mais également de poursuivre leur engagement avec zèle et enthousiasme.


- Etre en accord avec la vision et la mission de Maranatha association

L’association a notamment pour objectif d’aider à la promotion et à l’insertion sociale des personnes en détresse, L’engagement à nos côtés sert à atteindre ces objectifs.


-La récompense qui s’attache à l’engagement

Lorsque nous nous attachons à servir le Seigneur de tout notre cœur, il y a une grande récompense qui s'y rattache.

Tout peut être considéré comme service, même ce qui nous semble insignifiant : Jésus l’a clairement dit : « Quiconque donnera seulement un verre d’eau à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple ne perdra pas sa récompense » (Matthieu 10 :42).


 C’est à tous les niveaux que nous pouvons vivre ce service, par nos actes, nos paroles. Mais avant tout, le point de départ est essentiel : c’est le désir intérieur de servir qui est déterminant.

Le Seigneur nous appelle à le servir avec joie. Servir Dieu c'est un privilège, ce n'est pas une contrainte ! Au contraire, c'est véritablement un appel glorieux que le Seigneur nous donne, de pouvoir l'honorer, lui qui est le créateur de toutes choses, qui est le Seigneur de toute la terre, celui par qui tout respire et à qui tout est dû. Il est Dieu !

Lorsque nous le servons, nous sommes appelés en sa présence pour l'honorer, pour faire ce qu'il nous demande et ce qu'il attend de nous, c'est donc un glorieux privilège. Une grande grâce est rattachée à ce service, puisque le Seigneur nous parle de la récompense de celui qui sert. Les serviteurs de l'Éternel seront récompensés fidèlement selon leurs œuvres nous dit le Seigneur et il ajoute que sa rétribution arrive, puisqu'il vient et qu'il rétribuera tous les justes.

Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son œuvre. (Apocalypse 22 : 12)


Les armes nécessaires pour un service de qualité 


Les qualités, les savoir-faire à posséder ou à acquérir pour porter du fruit et plaire au cœur de Dieu sont avant tout :


La disponibilité : Avoir du temps pour les autres pour pouvoir vivre la pleine dimension du service.


– Lhumilité : Elle est essentielle pour vivre un véritable service. En servant l’autre, nous cherchons leur intérêt avant tout ; répondre à leur besoin, sans chercher à nous imposer.


 L’écouteEtre attentif à l’autre au moment présent. Chasser ses propres pensés pour se concentrer uniquement sur la personne qui se trouve en face de vous. Prendre le temps d’explorer ce qu’elle dit, posez des questions, et approfondir avec elle la situation. Cette démarche est importante afin de proposer ou d’orienter vers un suivi s’il y a lieu.


- Le sens de l'accueil : Accueillir chaque arrivant avec joie.  Avec un sourire et quelques mots, on redonne un sens à des vies sans repères. 


Lamour : Sans véritable amour, on ne peut servir. Jésus est notre modèle : Il a mis le comble à son amour pour ses disciples en prenant la place de l’esclave et en leur lavant les pieds.


Plaire à Dieu : Pouvoir dire comme Jésus : « Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre » (Jean 4 : 34).


Tous les bénévoles font partie de la grande famille de Dieu à travers l’œuvre de Maranatha Association. Ils s'engagent pour servir en toute liberté et ont également la liberté de pouvoir s’arrêter pour toutes raisons personnelles.


 Nous en sommes reconnaissants  pour vous entourer, vous bénir  et vous dire : : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. ‘(Matthieu 25:21)


Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, sachant que vous recevrez du Seigneur l'héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur.…  (Colossiens 3 : 23-24).


NE PAS OUBLIER QUE ! 


Servir Dieu, c’est se donner à lui,

Servir Dieu, n’est pas simplement accomplir des actions,

Servir Dieu, c’est commencer par prier dès le début de la journée : « Seigneur, je te donne cette journée, je me consacre à toi pour accomplir ce que toi tu veux »,

Servir Dieu, c’est se donner les moyens de vivre un vrai service.

Paul dit ceci : « Ils ont donné volontairement selon leurs moyens ; et même au-delà de leurs moyens. Mais ils se sont d’abord donnés eux-mêmes au Seigneur » (2 Corinthiens 8 : 3- 5).











Chers amis,

C’est un honneur d’être associée avec vous  pour travailler ensemble dans la vision qui est la nôtre !

Alors que nous commençons cette Nouvelle Année, j’aimerais vous remercier tous pour votre disponibilité et votre générosité au service du Seigneur dans l’œuvre accomplie par notre association , et aussi passer en revue notre vision du service pour 2021. Nos valeurs fondamentales et notre vision sont restées cohérentes depuis le début de l’œuvre Maranatha. La vision est la suivante : Etre au service des personnes en situation de détresse et contribuer à faire avancer le Royaume de Dieu.

Oui, c'est une réalité, nous vivons des temps difficiles, cependant, au milieu de ces tribulations, nous sommes plus que jamais mobilisés pour servir le Seigneur à travers nos actions envers les autres, afin que le royaume de Dieu progresse de plus en plus !

Nous sommes persuadés que tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant au sein de Maranatha est un fondement pour ce qui va se passer. Par la grâce de Dieu, nous savons déjà que le Seigneur met à notre disposition de nouveaux lieux, un local assez grand pour poursuivre notre action ; nous le remercions pour cette opportunité et ce nouveau défi qu’il met devant nous !

Nous avançons sur une piste de décollage, en prenant de la vitesse, et nous sommes sur le point de décoller. Unissons nos forces dans cette nouvelle étape de ce nouveau départ.

Et ne l'oublions pas, nous sommes le plan de Dieu !  Des chrétiens en qui Christ est bâti et qui glorifient le Père au travers de qui nous sommes et de ce que nous faisons ! Poursuivons notre action avec courage car "ceux qui se confient en l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; Ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point." (Ésaïe 40 : 31)

 Soyez richement bénies et que le Seigneur continue à rayonner de sa grâce sur chacun ( e ) de vous !

Je souhaite à toute l'équipe que nous formons une  Belle et Heureuse année 2021 !

Avec toute mon affection

La présidente

JEÛNE ET PRIERE


JEÛNE ET PRIERE

Nous avons mis en place ces temps de jeûne et prière pour les différentes activités de l'association. Vous trouverez les sujets de prière pour ce trimestre, Ils sont d'actualité jusqu'au 31 Décembre 2021


  • Date : 31/12/2021 06:05 PM
  • Emplacement: en téléconférence pendant ce temps de confinement (Carte)

En savoir plus

CALENDRIER DE PRIERES


CALENDRIER DE PRIERES POUR LE TRIMESTRE - AVRIL JUIN 2021


Joignez-vous  à l'équipe de Maranatha Association pour prier pour notre mission.




SEMAINE

AVRIL

MAI

JUIN


1ère semaine


Prions pour recevoir la direction du Seigneur pour avancer dans la vision que Dieu nous a donnée.


 Prions pour la protection du Seigneur sur notre pays dans cette période de vigilance due aux mesures sanitaires . 

Prions pour des rendez-vous divins avec de nouveaux contacts avec qui établir une relation suivie parmi les visiteurs


2ème semaine

Prions pour le bon fonctionnement dans l’organisation de notre mission et que les partenaires soient généreux et qu'ils nous soutiennent par leur dons. 


Prions pour le personnel médical, pour la campagne de vaccination contre la covid 19 que l'on veut généraliser


Prions pour que les chrétiens aient l’audace et l'onction du Seigneur pour partager l’évangile et encourager leur entourage pendant cette période difficile.



3ème semaine

 Prions pour que des bénévoles se lèvent et qu’ils soient engagées.


Prions pour que les moments de partage avec nos visiteurs soient agréables et fructueux


Prions pour la sagesse et la perspiacité dans l'organisation administrative et financière de l'association.



4ème semaine

Prions pour que Dieu libère sa paix et chasse l' insécurité.


Prions pour la bonne santé physique et spirituelle de l'équipe,

Qu'elle soit porteuse d'espoir et de joie !


Prières, Louange, actions de grâce 

Cliquez pour se connecter !!!



5ème semaine

Prières de bénédiction     

Cliquez pour se connecter!!!


Lire la méditation du jour



unis dans un même amour, partageons ensemble le repas du Seigneur !







Un regard d'amour




DES COEURS PLEIN DE COMPASSION


La parole de Dieu nous dit en 1 Jean 4 : 7 - 8 

« Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car l'amour vient de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et parvient à la connaissance de Dieu. Qui n'aime pas n'a pas découvert Dieu, puisque Dieu est amour. » 

L’amour de Dieu en nous nous presse ; elle nous invite à nous tourner vers les autres, à donner de l’amour à ceux qui sont à nos côtés, à nous intéresser à eux, à partager leur joie, leur peine, leurs difficultés. N’est-ce pas ce que nous demande Dieu ? “Si tu vois un homme nu, couvre-le, et ne te détourne pas de ton semblable.” (Esaïe 58 : 7). 

On ne peut pas rester indifférent à un cœur qui souffre parce qu’il n’a rien à manger, une mère qui n'a rien à donner à ses enfants qui crient parce qu’ils ont faim et qu'ils ont froid. Une âme qui ne sait pas où aller, où frapper ; parfois même, qui n’ose pas ouvrir la bouche par peur de ne pas être comprise. Souvent en effet, ce sont des personnes qui ne connaissent pas bien notre langue, d’autres encore ont trop honte parce qu’ils ont perdu leur emploi; ils ont perdu toute dignité. 

Le Seigneur nous envoie dans ce champ de moisson, remplissant nos cœurs de compassion pour agir. Certes, ce n’est pas toujours évident ; nous n’avons pas toutes les solutions et bien souvent nous sommes quelque peu désorientés, ne sachant pas toujours comment aider concrètement, comment être efficaces et faire tout ce qui est possible pour voir tous ces visages accablés retrouver le sourire après qu' ils aient reçu un peu de chaleur, de réconfort, de paix et aussi de joie !

Oui, nous nous sentons démunis parfois, mais nous restons confiants dans le Seigneur ! Car l’amour de Christ nous presse. Il a mis en nous sa force, une force agissante ; il nous a donné un cœur plein de compassion ! 

Oui, C’est cela la compassion : c'est un réel souci des autres. C'est savoir écouter, c'est savoir garder le silence, c'est savoir toucher tendrement ; une main sur l'épaule, un sourire ; c'est avoir un regard empreint de bonté pour pouvoir soulager la douleur d'autrui. Lorsqu'on est en profonde communication, en profonde communion avec Dieu et avec autrui, c'est le réconfort de l'amour ou de l'amitié qui soulagera sa peine.

La compassion est la réponse du cœur à la douleur. Nous participons à la beauté de la vie et aussi à l’océan de larmes. 

Le Psaumes 116 : 5 nous dit ceci : « L’Eternel est miséricordieux et juste, Notre Dieu est plein de compassion ». Il a mis dans nos cœurs cette compassion ! 

Une parole, un geste et même une pensée empreints de compassion peuvent atténuer une souffrance. Une seule parole peut changer le cours de toute une vie lorsqu'elle est enrobée de compassion. Elle redonne confiance, balaie le doute et donne des ailes vers un nouvel objectif. Aussi, il arrive qu'on puisse aider quelqu'un à ne pas commettre une erreur, réconcilier des parties en conflit, donner de l'espoir dans une phase difficile, par exemple une séparation, un deuil.

Un simple geste peut suffire à sauver une vie ou à aider une personne à saisir une occasion rêvée. Une pensée peut avoir le même effet, car les pensées sont porteuses d'énergie. Avec la compassion dans notre cœur, nos pensées, nos paroles et nos actions peuvent être miraculeuses. En ces moments, nous apprécions encore bien plus intensément la grâce de Dieu qui nous guide. Nous sommes au bénéfice des bienfaits de Sa divine présence !


 La Présidente


LA SAINTE CENE


Qu’est-ce que la Sainte Cène, ou la Communion ? 


Pourquoi les chrétiens célèbrent-ils la Communion ? Pourquoi lui accordent-ils tant d’importance ?



  Le jour précédant sa crucifixion, Jésus a ordonné à ses disciples de continuer à célébrer la Sainte-Cène, ou la Communion. (Matthieu 26, 26-30 ; Marc 14, 22-25 ; Luc 22, 14-20)


Paul a développé cette idée lorsqu'il a écrit : «Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné ; c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne.

C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe ; car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.» 1 Corinthiens 11, 23-29. 


La Sainte Cène : en mémoire de Jésus 

La Sainte-Cène est un témoignage. En y prenant part, je témoigne que le corps de Jésus a été rompu pour moi et qu’il a versé son sang pour moi. Je proclame donc la mort de Christ. Nous devons faire cela en mémoire de lui. Lorsque je romps le pain, je me souviens que son corps fut rompu pour moi. Lorsque je bois la coupe, je me souviens qu’il a versé son sang pour le pardon de nos péchés. Je témoigne en même temps que j’ai aussi reçu ce don, ou cette grâce. Je ne prends pas part à cela dans le but de recevoir le pardon de mes péchés, mais parce que j’ai reçu le pardon des péchés.


 Manger et boire indignement 

Dieu ne me pardonnera pas mes transgressions si je ne suis pas prêt à pardonner aux autres les leurs. (Matthieu 6, 15) « Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe. » 1 Corinthiens 11, 28. Je ne suis pas digne de recevoir le pardon si j’ai de la rancœur envers quelqu’un. Je témoigne alors contre moi-même si je bois la coupe. Je me juge moi-même. Nous devons marcher avec crainte durant notre séjour sur terre car nous avons été rachetés de notre vaine manière de vivre par le sang précieux de Christ. (1 Pierre 1, 17-19) Chacun doit donc s’éprouver lui-même afin de savoir s’il a véritablement de la haine pour toute vaine conduire, et ainsi il pourra rompre le pain et boire la coupe. Je mange et je bois indignement s’il y a quelque chose de mauvais dans ma vie que j’affectionne et dont je ne veux pas me séparer. Il a donné son sang pour me racheter. Je suis jugé et je pèche contre le corps et le sang du Seigneur si je reste attaché au mal qui est en moi. 


La Communion : un seul corps

 « La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ ? Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps ; car nous participons tous à un même pain. » 1 Corinthiens 10, 16-17. 

Tous ceux qui rompent le pain témoignent qu’ils sont au service des uns et des autres et non pas à leur propre service. En rompant le pain, je témoigne que je ne vis pas pour moi-même mais pour les autres, et que je suis prêt à accepter toute l’aide que les autres peuvent me donner pour mon salut, car nous mangeons tous du même pain. Que chacun s’éprouve lui-même et rompe ensuite le pain. 

Puisque Jésus a donné sa vie pour nous, nous devons nous aussi donner notre vie pour nos frères. (1 Jean 3, 16) Lorsque je mange et que je bois, je proclame également que je dois donner ma vie pour ceux qui mangent véritablement du même pain, car nous proclamons la mort du Seigneur. Lorsque je proclame sa mort, je proclame également que je suis mort avec lui, que je ne vis plus pour moi-même, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour moi. (2 Corinthiens 5, 15) 

De la même manière qu’un membre apporte aux autres membres toute la force et toute la nourriture qu’il puise dans le corps, nous devons nous aussi donner aux autres membres tout l’amour, la sagesse, la force, la grâce, la miséricorde, la patience et la fidélité que nous recevons de Christ. Si nous ne sommes pas prêts à aimer, nous ne sommes pas non plus dignes de recevoir de l’amour. (1 Jean 4, 11) Si nous ne voulons pas faire preuve de miséricorde, pardonner, être tolérants, être disposés à aider, ou être indulgents, nous ne sommes pas non plus dignes de recevoir ces bénédictions. 

Que chacun donc s’éprouve lui-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe. 

JEÛNE ET PRIERE


Articles 

JANVIER 2021

THEME : Jeûne et prière de début d’année : 7 clés pour commencer

 

Quelques conseils pour pratiquer un jeûne et tenir sur la durée. 

1.Établir une feuille de route 

« Mets la vision par écrit, grave-la sur des tables, afin qu’on la lise couramment » (Habacuc 2:2 SG21) Avant toute chose, il faut s’interroger sur pourquoi est-ce qu’on va jeûner.

Cela ne sert à rien de jeûner pour jeûner. Il faut qu’il y ait un désir profond de changer. 

Avant de jeûner, listez les sphères de votre vie dans lesquelles vous souhaitez voir des percées spirituelles. C’est vers cette liste que vont se diriger vos prières durant le jeûne. Par exemple, vous souhaitez que Dieu vous guide concernant tel sujet, vous souhaitez vous débarrasser de telle habitude, obtenir tels résultats dans telles sphères…

 Il faut aussi lister clairement ce que vous allez vous permettre et ce que vous allez exclure de votre quotidien. Cela prend en compte votre alimentation (par exemple, vous allez bannir le café, vous autoriser les tisanes), mais aussi votre style de vie (par exemple, je vais arrêter Instagram, et je vais faire du sport). 


2. Faire partie d’un groupe 

« Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 18:19 LSG) Je pense que le jeûne et la prière sont quelque chose de très personnel, mais si l’objet du jeûne est de remettre à Dieu la saison à venir, pourquoi ne pas requérir le soutien des amis qui ont prévu de faire la même chose que vous ? Le verset ci-dessus souligne d’ailleurs que la prière de groupe a plus d’impact. Vous serez soutenus et entraidés dans l’effort. Réunissez-vous au moins une fois par semaine pour discuter de ce que vous remettez en prière et de vos révélations durant le jeûne. Vous serez portés par la prière du groupe, et encouragés de voir ce que Dieu fait dans la vie de chacun pendant (et après) le jeûne. En agissant ainsi, vous serez  témoins de choses incroyables, et aussi, le jeûne sera plus festif et convivial. 


3. Mettre du temps à part pour lire la Bible

« Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit formé et équipé pour toute œuvre bonne. » (2 Timothée 3:16–17 SG21) Un objectif du jeûne est de se rapprocher de Dieu pendant cette période. Il n’y a donc rien de plus efficace pour mieux Le connaître que de se plonger dans Sa parole. Fixez-vous un horaire précis, un créneau durant lequel vous ne ferez que ça. Avant le jeûne choisissez  un plan de lecture (par exemple sur YouVersion), ou préparez une liste de passages à étudier. Chacun reste libre d’intégrer son groupe de jeûne et prière dans cette lecture. 


4. Mettre du temps à part pour prier

« La prière du juste agit avec une grande force. » (Jacques 5:16 SG21) On touche au nerf de la guerre. Un jeûne est inefficace sans la prière. Il vient soutenir la prière. C’est un accélérateur et un activateur de la puissance de Dieu dans votre vie. Et ici, c’est la même chose, fixez-vous un horaire précis chaque jour. C’est une opportunité pour vous d’être beaucoup plus disciplinée en ce qui concerne la prière. Dans ces moments, remettez à Dieu la feuille de route que vous avez  élaborée pour votre jeûne. C’est vraiment juste un moment de dialogue avec Dieu. Dieu nous promet d’ailleurs dans Esaïe 58 qu’Il répondra lorsqu’on l’appelle, si l’on pratique le jeûne auquel Il prend plaisir.


 5. Toujours être préparé/organisé en terme d’alimentation 

Après avoir listé ce que vous allez vous autoriser, et ce que vous allez proscrire durant la période de jeûne, débarrassez-vous de tout ce qui pourrait être source de tentation autour de vous. Gardez toujours à portée de main des choses “autorisés”, car c’est souvent une petite faim, ou une envie de grignoter qui me met en difficulté. Pour vous faciliter, il sera bon de cuisiner les repas d’avance pour éviter les casse-tête de dernière minute sur ce que vous pouvez ou ne pouvez pas manger. Cuisinez le soir pour les deux ou trois jours à venir. Pour ne pas être trop faible ou trop fatigué, faites attention à ce que je mange. Il serait dommage de devoir interrompre votre jeûne à cause d’un malaise. Privilégiez plutôt des aliments riches en protéines pendant les repas. Il est tout à fait possible de jouir d’une pleine vitalité sans manger de viande ou de poisson. Et surtout, n’oubliez pas que la prière est là aussi un atout majeur. Rappelons-le : la tempérance (modération) est un fruit de l’Esprit (Galates 5:23 LSG), et « l’Esprit de Dieu nous remplit de maîtrise de soi » (2 Timothée 1:7 BFC). 


6. Organiser son emploi du temps en fonction du jeûne

« Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever? » (Luc 14:28–33 LSG) Si vous avez prévu de jeûner pendant 21 jours par exemple, Essayez de ne pas programmer d’activité intensive durant cette période : entraînements, voyages… Evitez également  les repas de famille et les mondanités pour ne pas être tentée. Sur l’aspect social, vous pouvez dire simplement aux personnes que vous jeûnez et restez fermes sur votre position, ils seront compréhensifs. Respectez les temps de prière et de lecture de la Bible que vous avez programmés dans la journée, et organisez le reste de vos activités autour de ça. Apprenez à dire “non” aux gentilles propositions spontanées d’activités entre amis si elles risquent de mettre l’organisation de votre journée en péril. En somme, cela peut paraître radical, difficile, pénible, mais il faut se dire que ça ne va durer que 21 jours, et se rappeler que c’est une décision que l’on prend afin de mettre Dieu en premier. 


7. Tout écrire

Prenez le temps de noter les sujets de prière, les révélations, les prophéties… Tout ce que vous recevez du Seigneur pendant ce temps de jeûne ; cela vous permettra d’y revenir plusieurs mois, voire plusieurs années plus tard. C’est toujours encourageant de voir le chemin parcouru. Certaines de vos prières durant le jeûne ne trouvent une réponse que bien après. Il vous arrivera d’ailleurs même d’oublier, lorsque la percée survient, qu’il s’agit de quelque chose pour lequel vous aviez déjà prié.


 Voilà pour les 7 clés pour bien commencer un jeûne ; le principal étant de s’accrocher à Dieu, de le chercher de tout votre cœur. Il se laisse trouver. Je vous souhaite un jeûne et prière incroyable.


 Petit rappel Le jeûne de Daniel est un jeûne partiel inspiré du Livre de Daniel dans la Bible. il exclut de notre alimentation tout ce qui est d’origine animale 


Daniel 10:23 BFC : « « A cette époque, moi, Daniel, jobservai les rites de deuil pendant trois semaines complètes: Je ne mangeai aucun mets délicat, je ne consommai ni viande ni vin » Concernant ce qu’il “faut” et “ne faut pas” manger, chacun pourra faire selon son cœur. …

Nous Contacter

+33 7 68 01 57 83 maranatha.assoss@gmail.com