ENSEIGNEMENT - PARTAGE


03 Jun
03Jun

          Qu'est - ce que la Bible ?

 

Le Petit Larousse illustré donne la définition suivante : Livres sacrés.

Dans le Nouveau Dictionnaire Biblique, éditions Emmaüs 1992, on lit aussi la définition suivante du mot BIBLE : les livres du grec Biblique pluriel neutre.

La Bible est composée de l'Ancien et du Nouveau Testament, autrement dit l'Ancienne et la Nouvelle Alliance.

La Bible a été écrite en Hébreu, araméen, et en grecque.

L'Ancien Testament est composé de 39 livres et le Nouveau Testament de 27.

Ces soixante-six livres, sont ceux que le conseil œcuménique accepte comme étant sacrés.

Il existe aussi une liste de livres, appelés apocryphes, que l’on peut trouver dans certaines traductions.

Les différents personnages qui ont écrits la Bible, l'ont fait sur environ 1500 ans.

Toutes ces informations sont nécessaires, sur le plan historique de la Bible. Il est intéressant de savoir, que plusieurs de ces écrivains ont parfois écrits la même chose mais pas de la même manière, sans jamais se rencontrer.  Souvent ils ne furent pas contemporains.

« Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner pour réfuter, pour redresser, pour éduquer dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit à la hauteur, parfaitement équipé pour toute œuvre bonne » ( 2 TIMOTHEE 3 : 16,17).

Croire que la Bible est la Parole de Dieu, parce qu’inspirée par Dieu est un acte de foi, qu’aucun humain ne peut communiquer à un autre.

                                                        

Lire la suite en cliquant sur l'image  :   








L' étude de la Bible




A travers la Bible, nous découvrons la réponse aux questions…

Qui est Dieu ?

Créateur, Eternel, Seigneur, Lumière, Amour, Refuge, Forteresse, Rocher, Alpha et Oméga, le seul Dieu…

De la Genèse à l’Apocalypse, la Bible révèle la nature de Dieu.

Le Nouveau Testament raconte la vie de Jésus, révélation parfaite de Dieu. « Personne n’a jamais vu Dieu. Mais le Fils unique, qui est Dieu et demeure auprès du Père, lui seul l’a fait connaître » (Jean 1.18).

Comment Dieu agit-il ?

La Bible raconte l’histoire de l’interaction de Dieu avec le monde. Elle commence avec la création, puis par Abraham, Isaac et Jacob, en passant par la relation qu’il a établie avec Israël.

Dieu se révèle, délivre, guide, avertit, corrige et restaure tout au long des 66 livres qui forment la Bible. Il dévoile son amour, sa compassion, sa justice et sa sagesse à travers sa bienveillance.

D’où venons-nous ?

L’homme est-il un organisme vivant parmi beaucoup d’autres organismes vivants ? Evolué, intelligent et capable de s’adapter ; n’est-il vraiment rien d’autre qu’un organisme ? N’est-il pas ce que la Bible déclare : une créature merveilleuse (Psaume 139), formée à l’image de Dieu, conçue pour vivre dans une relation de pardon et de respect avec son Créateur et avec les autres ?

Où allons-nous ?

« Quand le Christ paraîtra, nous deviendrons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est » (1 Jean 3.2).

Avons-nous une destinée ? La vie a-t-elle un sens plus grand qu’un « projet personnel » ou des réussites individuelles ou collectives ? Sommes-nous plus que poussière et cendres ? Est-ce la mort qui possède le dernier mot ?

La Bible n’est pas muette face à nos questions concernant la souffrance et la mort. Elle appelle la mort notre « dernier ennemi » ! C’est à travers l’histoire de Jésus que notre futur est démontré : la résurrection, une nouvelle vie, l’éradication de tous les effets négatifs du péché… En un mot : la victoire !

Dieu s’intéresse-t-il à nous ?

« [Jésus-Christ] s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les œuvres bonnes » (Tite 2.14).

100 milliards de galaxies avec 100 milliards d’étoiles chacune… Plus de 7 milliards d’habitants sur la terre… Dieu s’intéresse-t-il à nous ? A moi ?

La réponse de la Bible est un OUI sans équivoque.

Comment vivre avec Dieu ?

Le psalmiste a écrit : « Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière qui éclaire mon chemin » (Psaume 119).

La Bible décrit comment répondre à l’amour de Dieu… Elle ne donne pas une liste de règles méritoires à suivre. Elle révèle plutôt une façon de vivre qui permet que notre relation avec Dieu grandisse et perdure.

« Cet amour nous apprend à rejeter ce qui est mauvais et les désirs terrestres. Ainsi, nous pourrons mener sur cette terre une vie raisonnable, juste et fidèle à Dieu, en attendant le merveilleux jour que nous espérons » (Tite 2.12-13a).

Comment vivre avec les autres ?

Vivre en famille, faire partie d’une communauté, côtoyer les autres, porter un regard sur nos ennemis, les riches et les pauvres, les malades, les autorités…

La Bible nous révèle comment vivre « en s’aimant les uns les autres ».







TA  PAROLE  NOUS  ENSEIGNE......


Le but ultime de l’Évangile du Royaume est d'établir l'ordre de Dieu sur la terre pour Israël et les nations.



1. Le système Judiciaire

2. Le système agricole

3. Les Fêtes et le Calendrier

4. La prêtrise

5. L'occupation du pays.


Si tous ces éléments sont dans l’Écriture ("et l'Écriture ne peut être abolie" - Jean 10: 35), est-ce qu'il ne va pas y avoir un temps où ils atteindront leur plénitude ? Certains écartent tous ses passages sous prétexte qu'ils sont seulement pour "l'ancienne" alliance et qu'ils sont remplacés par le "nouveau", mais nous croyons qu'au travers de Yeshoua, nous verrons "la plénitude de toutes choses" - incluant tout ce qui se trouve dans la Torah et les Prophètes, au ciel et sur la terre (Actes 3: 21; Eph. 1: 10)


Avec ceci en tête, nous pouvons lire la Torah de manière "prophétique", avec un accomplissement encore à venir (Matthieu 5: 17 - 18). Les prophéties de la fin des temps sont remplies de références à des éléments de la Torah. Esaïe 2 décrit le Royaume Millénaire dans lequel "la Torah sortira de Sion" (verset 3). Esaïe, chapitres 60 à 66, parle du renouvellement de Sion et du repeuplement du pays. Esaïe 66 fait référence aux lois sur la nourriture (verset 17), aux Lévites (verset 21), aux nouvelles lunes et aux sabbats.


Les 9 derniers chapitres d’Ézéchiel sont peut-être parmi les plus défiants. Un nouveau temple, décrit avec force de détails, est construit (chapitres 40 à 41). Il est ensuite rempli de la gloire de Dieu (chapitre 43), avec une nouvelle prêtrise et un nouveau système de sacrifices (chapitre 44), incluant la célébration des fêtes (45), dirigé par le Roi Messianique (chapitre 46), dans un renouvellement de la nature et de l'agriculture (47) et un repeuplement du pays en fonction des tribus d'Israël (48). Qu'allons-nous faire de tous ces chapitres ?


La fin du livre de Joël décrit la restauration de Sion tant spirituelle qu'économique après les événements de la fin des temps. Michée parle d'un Royaume antérieur en train d'être rétabli (Michée 4: 8). Zacharie 14 décrit aussi que les Fêtes et la louange au Temple seront restaurées après la Deuxième Venue du Messie. Ces nombreux passages de l'écriture semblent montrer qu'il y aura un renouveau et l'observance de la Torah pendant le Royaume Millénaire, ce qui sera cohérent avec les priorités et les éléments mis en avant de la Nouvelle alliance, comme Yeshoua et les apôtres nous l'ont enseignée.


Le Royaume de Dieu a de l'ordre. La Bible dans son entier, y compris la Torah, définit cet ordre divin. ("Torah" ne signifie pas seulement "loi" mais aussi "instruction"). Le but ultime de l’Évangile du Royaume, accompli dans le Millénium, est d'établir l'ordre de Dieu sur la terre pour Israël et les nations. Prions pour recevoir la sagesse nécessaire pour comprendre comment intégrer de la bonne manière, l'évangile, la loi et le Royaume dans cette fin des temps.

Jacquy Mengal


Note : Cet article provient de la newsletter de "Revive Israel Ministries"du 24/02/2014, et est publié sur ce blog avec autorisation.

Pour plus d'informations et pour lire les articles du ministère "Revive Israël", veuillez, s'il vous plaît, visiter leur site Web: www.reviveisrael.org. (Le site sera bientôt disponible aussi en français).







« Ta parole est une lampe devant mes pas, une lumière qui éclaire ma route. » (Psaume 119 :105). 





Prendre Dieu au sérieux, c'est prendre sa Parole au sérieux. Quand une personne nous adresse la parole, Cette parole dont il est question dans 2 Timothée 3:16-17 qui précise qu'elle est "inspirée de Dieu, et est utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre» ;  et que nous ignorons ou même rejetons en partie son discours, nous ne la prenons pas vraiment au sérieux. En fait nous lui manquons même de respect. 

Nous devons nous "nourrir" de la parole de Dieu , nous en approprier pour la mettre en pratique.

Il faut se nourrir de toute la Parole, car « la parole de l’Éternel est droite, et toute son œuvre est faite avec fidélité.   » (Psaume 33 : 4). et « A toujours, ô Eternel ! Ta parole subsiste dans les cieux.  » (Psaume 119 : 89).

Quand Dieu parle, ce n’est pas pour rien ni sans effet. C’est ce qu’il nous est dit dans le livre du prophète Ésaïe :

"Ainsi en est-il de ma parole qui sort de ma bouche : elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli avec succès ce pour quoi je l’ai envoyée." (Lire Ésaïe 55 : 11).

Imaginez qu’au son de sa voix l’Univers a été créé…! Il n’y a rien de plus puissant que la Parole de Dieu. Car la Parole était avec Dieu avant le commencement, et elle était Dieu, nous dit Jean. (Lire Jean 1.1.) Quand Dieu parle, cela s’entend, cela se voit, car il exécute tout ce qu’il dit :

Sa parole est créatrice de vie et de bénédictions. (Lire Deutéronome 28 : 2 et 28 :15.).

Toute parole prononcée de sa part est certaine. Ce qu’il dit, il l’accomplit, sans faillir en rien.

Tout ce que Dieu dit est la vérité. Il n’est pas un homme pour mentir. (Lire Nombres 23  : 19.)

Dieu vous a laissé sa Parole qui est vivante et puissante. Elle est plus efficace qu’une épée à double tranchant, nous dit Hébreux 4 : 12. Pour qu’elle soit efficace, Dieu vous invite à la méditer, à la serrer sur votre cœur. Utilisez le "il est écrit" , en vous laissant diriger par le Saint-Esprit.

Oui, quand vous êtes dans une position délicate ou que vous traversez une situation difficile, maniez la Parole de Dieu, elle est puissante. Ce n’est pas une arme charnelle, mais divinement puissante. (Lire 2 Corinthiens 10  : 4 ).








LES ROLES DU PERE, DU FILS ET DE L'ESPRIT-SAINT DANS L'ÉVANGILE


La Trinité peut être difficile à discuter et à comprendre. Cette étude faite par Fred Sanders et Gary Wilkerson  aide à clarifier l'importance de la Trinité et le rôle que le Père, le Fils et le Saint-Esprit jouent chacun dans le salut. (traduite de l'anglais)

Points clés 

  • La Trinité est essentielle au salut. C'est une œuvre rédemptrice du Père, du Fils et du Saint-Esprit travaillant tous ensemble. 

  • La Divinité pleine - Père, Fils et Saint-Esprit - est unifiée et chacune est uniquement impliquée dans le salut. Par exemple, le Père a envoyé le Fils, le Fils s'est incarné et maintenant le Saint-Esprit habite les enfants de Dieu.

  • La nature divine unique de la Divinité a existé éternellement comme les trois personnes de la Trinité: Père, Fils et Saint-Esprit.

  • Dans l'Incarnation du Christ, la deuxième personne de la Trinité, le Fils de Dieu, a pris un corps humain, la nature humaine et la mort pour nous sauver.

  • Le Père, le Fils et le Saint-Esprit partagent tous les mêmes attributs, caractère et nature. Par exemple, le Père est tout-puissant, le Fils est tout-puissant et l'Esprit est tout-puissant mais il y a un Tout-Puissant.

  • Notre tendance peut être de s'approprier certains attributs à des personnes particulières de la Trinité, mais ce faisant, nous devons être guidés par les Écritures. Supposons que l'on s'approprie la loi, la justice ou la rigueur au Père, mais quand vous examinez le Nouveau Testament, il s'approprie l'amour et l'élection au Père.

  • Versets bibliques de référence : (Éphésiens 1 ; 2 Corinthiens 13:14 ; Jean 3:16)

  • Ressources : Les choses profondes de Dieu par Fred Sanders [livre]







Qui peut être sauvé ? Le salut est-il pour tous ?


Jésus a dit très clairement en Jean 3.16 qu’il sauvera tous ceux qui croient en lui : « En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. » Vous-même êtes ce « quiconque, » comme tous les habitants de la planète.

La Bible dit que si notre salut était basé sur nos propres efforts pour le gagner, personne ne serait sauvé : « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3.23). Le Psaume 143 ajoute au verset 2 : « car aucun vivant n’est juste devant toi. » Romains 3.10 affirme : « il n’y a pas de juste, pas même un seul. »

Nous ne pouvons pas nous sauver nous-mêmes, mais nous sommes sauvés par la foi en Jésus-Christ. Éphésiens 2.8-9 enseigne : « En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. » Nous sommes sauvés par la grâce de Dieu. La grâce, par définition, ne peut être gagnée. Nous ne méritons pas d’être sauvés : nous recevons tout simplement le salut par la foi.

La grâce de Dieu est suffisante pour couvrir tous les péchés (Romains 5.20). La Bible est remplie d’exemples de personnes sauvées, avec un arrière-plan marqué par le péché. L’Apôtre Paul a écrit à des chrétiens qui s’étaient auparavant livrés à toutes sortes de péchés, notamment l’immoralité sexuelle, l’idolâtrie, l’adultère, l’homosexualité, le vol, la cupidité et l’ivrognerie ; mais il leur rappelle ce qui s’est passé au moment de leur salut : « mais vous avez été lavés, mais vous avez été déclarés saints, mais vous avez été déclarés justes au nom du Seigneur Jésus et par l’Esprit de notre Dieu. » (1 Corinthiens 6.9-11)

L’Apôtre Paul lui-même était un persécuteur, qui avait approuvé le meurtre d’Étienne (Actes 8.1), arrêtait les chrétiens et les jetait en prison (Actes 8.3). Il écrira plus tard : « moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Cependant, il m’a été fait grâce parce que j’agissais par ignorance, dans mon incrédulité. Et la grâce de notre Seigneur a surabondé, avec la foi et l’amour qui sont en Jésus-Christ. Cette parole est certaine et digne d’être acceptée sans réserve : Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver des pécheurs. Je suis moi-même le premier d’entre eux. » (1 Timothée 1.13-15)

Dieu choisit souvent de sauver les personnes qui semblent les moins qualifiées pour accomplir ses desseins. Il a sauvé un brigand crucifié à qui il ne restait que quelques minutes à vivre (Luc 23.40-43), un persécuteur de l’Église (Paul), un pêcheur qui l’avait renié (Pierre), un soldat romain et sa famille (Actes 10), un esclave en fuite (Onésime, dans l’Épître à Philémon) et bien d’autres. Il n’y a personne que Dieu ne puisse pas sauver (Ésaïe 50.2). Nous devons répondre par la foi et recevoir son don gratuit de la vie éternelle.

Qui peut être sauvé ? Une chose est certaine : vous pouvez l’être si vous acceptez Jésus-Christ comme votre Sauveur ! Si vous n’êtes pas sûr(e) de l’avoir fait, vous pouvez le faire dès maintenant, par une prière comme celle-ci :

« Seigneur, je sais que je suis un être pécheur et qu’il me serait impossible d’aller au ciel sur la base de mes bonnes œuvres. Je mets dès à présent ma confiance en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui est mort pour expier mes péchés et ressuscité pour me donner la vie éternelle. Je te prie de pardonner mes péchés et de m’aider à vivre pour toi. Merci de m’accepter et de me donner la vie éternelle. »  Amen !







LE MESSIE DANS LA PÂQUE

Juifs pour Jésus

















 FAUT-IL ENCORE OBEIR A LA LOI ?

Question : 

Lorsque des frères nous soutiennent de continuer à suivre les anciennes lois et que moi je lis que Jésus nous dit que tout nous est permis mais tout n'est pas utile, je suis un peu perdu... éclairez moi.


Réponse : 

Jésus a bien dit: Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. (Cliquez ici pour lire le verset dans son contexte (Mt 5:17-18). 

Voici ce qu'on lit dans "Le commentaire du disciple de toute la bible"  de William MacDonald  : 

Christ accomplit la Loi (Mt 5:17-20).

La plupart des chefs révolutionnaires coupent tous les ponts avec le passé et rejettent l’ordre existant. Pas le Seigneur Jésus. Il maintint la loi de Moïse et insista pour qu’elle soit observée. Jésus n’était pas venu pour abolir la loi ou les prophètes, mais pour les accomplir.

Il déclara formellement que pas un seul iota ou un seul trait de la loi ne disparaîtrait, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Le iota ou yod est la plus petite lettre de l’alphabet hébreu; le trait de lettre est le plus petit signe qui permet de différencier une lettre d’une autre, un peu comme un petit trait horizontal permet de distinguer le «E» du «F». Jésus croyait à l’inspiration littérale de la Bible, même dans ce qui pouvait passer pour des détails anodins. Dans l’Ecriture, rien, pas même le moindre trait, n’est insignifiant.

Il est important de noter que Jésus n’a pas dit que la Loi ne passerait jamais. Il a déclaré qu’elle ne passerait pas avant que tout ne soit arrivé. Cette précision a des implications pour le chrétien d’aujourd’hui. Comme il n’est pas évident pour le chrétien de discerner comment il doit considérer la Loi, nous allons ouvrir une parenthèse pour résumer l’enseignement de l’Ecriture sur ce sujet.

Le chrétien et la Loi

La Loi est l’ensemble des règles données par Dieu au peuple d’Israël, par l’ intermédiaire de Moïse. Le texte complet de la Loi se trouve dans Exode 20-31, Lévitique et Deutéronome, bien que son esprit soit condensé dans le Décalogue.

La Loi n’a pas été donnée comme un moyen de salut (Ac 13.39; Ro 3.20; Ga 2.16, 21; 3.11). Son but était de révéler aux hommes leur péché (Ro 3.20; 5.20; 7.7; 1Co 15.56; Ga 3.19) afin de les conduire à Dieu, pour qu’ils obtiennent son salut par grâce. Elle a été donnée au peuple d’Israël, mais elle contient cependant certains principes moraux applicables à tous les peuples et à toutes les époques (Ro 2.14, 15). Dieu a soumis Israël, comme un échantillon de toute la race humaine, à l’ épreuve de la Loi; la faillite d’Israël se généralise au monde entier: il est coupable (Ro 3.19).

La Loi était inséparable de la peine capitale (Ga 3.10); transgresser un seul commandement équivalait à se rendre coupable de tous (Ja 2.10). Comme les Israélites avaient enfreint la loi, ils étaient sous la malédiction de la mort. La justice et la sainteté de Dieu exigeaient que la faute soit payée. C’est pour cette raison que Christ est venu dans le monde. Il a payé de sa vie la faute des hommes. Il est mort à la place des transgresseurs coupables, bien qu’Il était lui-même exempt de tout péché. Il n’a pas mis la loi de côté; au contraire, Il a satisfait à toutes les exigences de la loi en accomplissant parfaitement toutes ses ordonnances par sa vie et par sa mort. L’Evangile ne supprime donc pas la loi; il la confirme et montre comment elle a été pleinement satisfaite par l’oeuvre rédemptrice de Christ.

Par conséquent, celui qui croit en Jésus n’est plus sous la Loi; il est sous la Grâce (Ro 6.14). En Christ, il est mort vis-à-vis de la Loi. La faute contre la Loi ne devait être payée qu’une seule et unique fois; comme Christ l’a fait, le croyant est délié de cette dette. Dans ce sens, la Loi perd de son pouvoir pour le chrétien (2 Co 3.7-11). Elle était un pédagogue - un tuteur - jusqu’à la venue de Christ; après le salut, ce pédagogue n’est plus nécessaire.

Pourtant, même si le chrétien n’est plus sous la Loi, il n’est pas sans loi. Il est tenu à des obligations plus exigeantes que celles de la Loi, parce qu’il est sous la loi de Christ (1Co 9.21). Son comportement est inspiré, non par la crainte d’une sanction, mais par le désir ardent de plaire à son Sauveur. Christ est devenu la norme de sa vie (Jn 13.15; 15.12; Eph 5.1, 2; 1Jn 2.6; 3.16).

Une question revient souvent dans les discussions au sujet des rapports entre le chrétien et la loi: « Dois-je accomplir le Décalogue?» Certains principes contenus dans la Loi ont une portée universelle. Il est toujours mal de voler, de convoiter ou de tuer. Neuf des Dix Commandements sont repris dans le N.T., mais avec une différence de taille: ils ne sont pas présentés comme des «lois» susceptibles d’appeler des sanctions en cas de transgression, mais comme des moyens de perfectionnement, de progrès dans la justice pour le peuple de Dieu (2Ti 3.16 b). Le seul commandement qui n’est pas repris est celui relatif au sabbat: les chrétiens ne sont jamais exhortés à respecter le sabbat (le 7e jour de la semaine, c-à-d. le samedi).

Le ministère de la loi à l’égard des non-croyants n’est pas terminé: «Nous n’ignorons pas que la Loi est bonne, pourvu qu’on en fasse un usage légitime» (1Ti 1.8). Son but est de produire la connaissance du péché et, par conséquent, de conduire à la repentance. Mais la loi n’est pas pour ceux qui sont déjà sauvés: «... la Loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants...» (1Ti 1.9).

La justice exigée par la Loi est accomplie en ceux «qui marchent, non selon la chair, mais selon l’Esprit» (Ro 8.4). En fait, les enseignements du Seigneur dans le Sermon sur la montagne présentent un idéal plus élevé que celui de la Loi. Par exemple, pour la loi qui dit: «Tu ne tueras pas», Jésus l’accentue: «Tu ne haïras pas.» Ainsi, le Sermon sur la montagne, non seulement confirme la Loi et les prophètes, mais il les amplifie et prolonge leurs implications profondes.

***

En résumé, les "règlements de la Loi", manger, boire, faire des sacrifices, chasser le bouc dans le désert, aller chaque année à Jérusalem, observer les règles de purification après les souillures et le péché, tout ce rituel... c'est du passé!

Nous sommes purifiés par le sang de Christ et sommes devenus légalement sans péché, puisque ceux-ci ont été acquittés.
Mais nous restons soumis à la "Loi de Christ", si nous voulons avoir une vie de sanctification et marcher avec Christ toute notre vie.

Nous vous recommandons  une bonne étude sur la sanctification et la vie pratique chrétienne que vous trouverez dans le livre de Francis Schaeffer "La vraie spiritualité". (Cliquer sur ce lien).

Pour terminer, une dernière référence:

Galates 3:10 Car tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la Loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le Livre de la Loi, et ne le mets pas en pratique.








La découverte de l'Arche de l'Alliance (voir la vidéo)


L'arche d'alliance (en hébreu אֲרוֹן הָעֵדוּת, Aron ha'Edout, « Arche du témoignage ») est le coffre qui, selon la Bible, contient les Tables de la Loi (Dix Commandements) données à Moïse sur le mont Sinaï.

C'est un coffre oblong de bois recouvert d'or. Le propitiatoire surmonté de deux chérubins, qui en forme le couvercle, est considéré comme le trône, la résidence terrestre de YHWH. Lorsque le tabernacle fut terminé, l'arche fut mise dans le saint des saints, la partie la plus centrale du Temple de Salomon.

ce coffre aurait été dissimulé, au moment de la destruction du premier temple de Jérusalem en 586 avant l'ère chrétienne, dans un souterrain creusé sous un village voisin.







Résumé de la Fin des Temps – 1ère partie


 | mars 24th, 2020


L’étude de la fin des temps peut sembler très compliquée, car elle comprend de nombreuses variables et des parties mobiles. J’aimerai résumer le point de vue global de la fin des temps en 7 mots :

  1. Tribulation
  2. Persécution
  3. Ecclésia (Eglise internationale)
  4. Israël
  5. Armageddon
  6. Deuxième venue
  7. Millennium

Définissons chacun de ces termes brièvement.

  1. Tribulation

Yeshoua a dit à propos de la fin des temps qu’il en serait «  comme aux jours de Noé…comme au temps de Loth » (Luc 17:26-29). Dans les jours de Noé, tout comme au temps de Lot, des choses terribles dominaient la société humaine. La violence et la perversion sexuelle régnaient en maitre. Nous voyons certaines tendances de cela aujourd’hui et cela va empirer. Finalement, un gouvernement démoniaque dominera le monde, comme avec l’empire pharaonique maléfique du temps de Moïse. La Bible appelle cet ensemble mondial et global de gouvernement et de religion « la bête » (Apocalypse 13 :1).

Apocalypse 12 :15

De sa gueule, le serpent lança de l’eau comme un fleuve derrière la femme, afin de la faire entraîner par le fleuve.

Cela inclut une grande quantité de lavage de cerveau, de mésinformation et de propagande.

  1. Persécution

La partie centrale de cette tribulation sera une attaque envers les justes.

Apocalypse 13 :7

Il lui (la bête) fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre. Il lui fut donné pouvoir sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation.

Dieu protégera Son peuple durant cette période. Cependant, il subira une intense persécution qui sera pour eux une opportunité de témoigner de la vérité, d’être purifiés, rendus humbles, fortifiés et de prouver Son juste jugement envers les méchants. La persécution sera dirigée contre tous les croyants en Yeshoua, contre quiconque se tient en faveur des valeurs traditionnelles du mariage, en faveur d’Israël ou en faveur de la justice en général. Yeshoua dit qu’ « on nous livrera aux tourments » «  (Matthieu 24:9).

  1. Ecclésia

L’évangile du Royaume sera prêché à toute nation avant que la fin n’arrive (Matthieu 24 :14). L’ Eglise (Ecclésia) au sein des nations arrivera à sa plénitude, tant en taille (Apocalypse 7:9) qu’en esprit (Romains 11:25), et en pureté (Apocalypse 19:7). Il y aura de véritables croyants dans chaque nation et un déversement du Saint Esprit sur toute chair. Ils seront unis de cœur et unis dans l’amour (Jean 17 :21-23).  La plénitude de l’Ecclésia internationale ou de l’Eglise est un accomplissement des promesses faites aux patriarches israélites d’être une bénédiction pour le monde entier et de devenir la plénitude des gentils (non-Juifs).

Genèse 12 :3

Toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

Autres promesses faites à Isaac, Jacob, Joseph et Ephraïm: Genèse 22:18 , Genèse 28:335:11, Genèse 48:8.

  1. Israël

Il existe plus de 30 promesses et prophéties dans la Bible disant que Dieu rassemblera le peuple juif de la dispersion, qu’Il restaurera leur nation et amènera un renouveau spirituel. Ces prophéties ont largement commencé à se réaliser depuis le commencement du retour sioniste à la fin des années 1800, la fondation de l’Etat d’Israël en 1948, la reprise de Jérusalem en 1967 et ainsi de suite. Un des aspects centraux du renouveau spirituel d’Israël est la restauration du reste messianique, la communauté grandissante de Juifs qui croient en Yeshoua, tant en Israël que dans le monde entier. Israël continuera de grandir par rapport à son influence dans le monde et par rapport à l’attention que le monde lui porte.







Un résumé sur la fin des temps – 2e partie


L’étude de la fin des temps peut être très compliquée avec plusieurs variables et des parties en mouvement. Nous avons commencé à résumer la vue globale de la fin des temps en 7 mots :

  1. La tribulation
  2. La persécution
  3. Ecclésia (l’église internationale)
  4. Israël
  5. Armageddon
  6. La deuxième venue
  7. Le Millenium

Continuons à définir chacun de ces termes brièvement.

  1. Armageddon

Le conflit spirituel dans le monde entier débouchera sur une guerre terrible. Au cœur de cette guerre, il y aura une attaque conjointe des nations du monde entier contre Israël (Zacharie 14 : 1-2, Ezéchiel 38-39).  Alors que les nations arriveront en Israël par le nord, il y aura une grande bataille dans la vallée de Jezréel, appelée Armageddon (en hébreu הר מגידו) ou Megiddo (Apocalypse 16 : 14-16). Ensuite la bataille arrivera à sa phase finale à Jérusalem. Cette bataille était préfigurée par l’attaque de l’Assyrie dans Esaïe 37, et la guerre du Kippour en 1973.  Alors que les nations attaquent Israël, Dieu décrit cette action comme une attaque contre Lui-même.

  1. La deuxième venue

Alors que les nations vainquent Jérusalem et que la ville est prise, Dieu n’a pas d’autre choix que d’intervenir. Les cieux s’ouvriront; Yéchoua va revenir en tant que Roi guerrier, Juge qui punit, et Chef militaire. Les armées du ciel viendront avec Lui, chevauchant des chevaux blancs. Elles détruiront les armées démoniaques dans le ciel et les armées ennemies humaines sur terre (Matthieu 24 : 27, 30; Apocalypse 19 : 11-19).  Yéchoua se tiendra sur le Mont des oliviers (Zacharie 14 : 4). Les morts (de la première résurrection) ressusciteront et les saints seront transformés (I Corinthiens 15 : 52, I Thessaloniciens 4:16).

Apocalypse 19 : 20 – 20 : 3

La Bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges … Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre. Et les autres furent tués par l’épée qui sortait de la bouche de celui qui était assis sur le cheval …  Puis je vis descendre du ciel un ange … Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. 

Les forces de l’Antéchrist et du Diable sont chassées de la terre.

  1. Le Millenium

Après la bataille, Yéchoua entrera dans Jérusalem en triomphe. Il établira sa capitale à Jérusalem et son royaume terrestre de pureté, de paix et de prospérité.

Esaïe 2 : 1-4

Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s’y rendront en foule, et diront: « Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, A la maison du Dieu de Jacob » …  Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge des nations …

C’est le royaume Messianique sur terre (Michée 4 : 1-5, Ezéchiel 40-48, Apocalypse 20). Les saints gouverneront et règneront avec Yéchoua. Ce royaume est préfiguré par le règne du Roi Salomon (I Rois 1-10, Matthieu 12:42), et c’est la prière que nous faisons dans le “Notre Père” (Matthieu 6:10). Après le règne de 1000 ans de Yéchoua comme Roi Messianique, Satan est relâché pendant une courte période, la bataille finale a lieu, et ensuite vient le jugement final de l’étang de feu (Apocalypse 20 : 7-15).

  1. Une nouvelle création

Bien que nous ayons listé ci-dessus 7 catégories, en fait il y en a une 8e.  A la fin du 6e, au Millenium, le Messie revient. Son Royaume Messianique de 1000 ans est la 7: le Millenium.  A la fin du 7e millenium, vient le 8e “millenium”. C’est ce que l’on appelle la nouvelle création.  La Jérusalem céleste descend sur terre, réunie avec la Jérusalem terrestre. Il y a la résurrection finale des morts. Ceux qui ont leur nom écrit dans le Livre de Vie vivront éternellement dans une joie parfaite, sans mort, tristesse ou maladie. Le jardin d’Eden est restauré. Eden et Jérusalem deviennent un. Cette fin heureuse et éternelle, c’est la partie finale du plan de Dieu (telios en grec). Elle est décrite dans les deux derniers chapitres de la Bible, Apocalypse 21 et 22.

Il est important de comprendre ce résumé de la fin des temps, non pour prédire des évènements futurs, mais pour saisir le plan de Dieu qui établit Son Royaume et Sa volonté sur terre, et pour préparer nos cœurs pour servir Dieu correctement dans ces derniers jours avant le retour de Yéchoua.

Asher Intrater







Jean-Marc Thobois - L'apocalypse








COMMENT METTRE EN PRATIQUE LA LOI DE DIEU SANS LEGALISME ?


     

Pour accéder à l'enseignement ; Cliquez sur l'image :






Si tu rejettes la loi de Dieu, tu rejettes le Messie d’Israël


Pour accéder à l'enseignement, Cliquez sur l'image :






Qui  est  le  Saint-Esprit ?

Un texte de Reinhard Bonnke 







Chercher la volonté de Dieu 

Un texte de Watchman Nee 


Avant d'être sauvés, nous faisions tout selon notre propre volonté. Nous nous servions nous-mêmes et nous faisions tout pour notre propre plaisir. Nous étions prêts à faire tout ce qui nous plaisait ou qui nous rendait heureux. Mais maintenant, nous croyons au Seigneur et nous avons accepté Christ Jésus comme Sauveur. Nous L'avons reconnu comme maître, C'est Lui que nous servons. Nous avons reconnu qu'Il nous a rachetés. Nous Lui appartenons, nous venons de Lui, et nous sommes ici pour Le servir. Pour cette raison, il faut qu'un changement radical s'opère en nous. Nous ne devons plus marcher selon nos préférences ; nous devons marcher selon la volonté de Dieu. Une fois que nous croyons au Seigneur, notre vie change de direction. Nous ne fixons plus notre attention sur nous-mêmes, mais sur le Seigneur. 









Ancient Shiloh (Tel Shiloh) 


Ancient Shiloh (Tel Shiloh) est la premiere capitale d'Israel après la sortie d'Egypte.

Ce site archéologique est situé dans l'actuelle Cisjordanie, dans les territoires occupés.
Il s'agit des restes archéologiques de l'ancienne capitale des juifs avant la construction du premier temple à Jérusalem.
Ce site est cité dans la bible, à l'époque de Samuel, peu avant David et Salomon.







LA  VIE  DE  JESUS










COURS BIBLIQUES EN LIGNE




Découvrez  vous-même chez vous et au rythme qu'il vous plaira, les fondements de la foi chrétienne".


Nous vous proposons, pour vous aider, plusieurs séries de leçons bibliques entièrement gratuites, sans aucun achat de livres ou de documents.

Le principe est simple :  pour chaque leçon, une courte lecture de la Bible à faire et une question en rapport avec cette lecture à laquelle il faut répondre. Vous pouvez envoyer le questionnaire par Internet, si vous le désirez. En retour, il vous sera expédié le corrigé-modèle.

Ces cours ont notamment  pour but de  vous faire découvrir l'essentiel des richesses que la Bible nous apporte.


Pour y accéder, cliquez sur l'image ci-dessous




DES FORMATIONS EN LIGNE :  Inscrivez-vous !




                 Jésus déclare ceci : "Mes brebis entendent ma voix". C’est le désir de Dieu pour chacun venant dans sa  présence.
                Que chaque individu puisse entendre Celui qui se languit de nous parler, de nous partager son cœur, ses rêves.







Le Livre audio "À l'écoute de Dieu" 









TEMOIGNAGES




Témoignage de Dominique (37ans ).    





Témoignage : Dieu a tellement fait pour moi ! 






Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.