JEÛNE ET PRIERE


Articles 

JANVIER 2021

THEME : Jeûne et prière de début d’année : 7 clés pour commencer

 

Quelques conseils pour pratiquer un jeûne et tenir sur la durée. 

1.Établir une feuille de route 

« Mets la vision par écrit, grave-la sur des tables, afin qu’on la lise couramment » (Habacuc 2:2 SG21) Avant toute chose, il faut s’interroger sur pourquoi est-ce qu’on va jeûner.

Cela ne sert à rien de jeûner pour jeûner. Il faut qu’il y ait un désir profond de changer. 

Avant de jeûner, listez les sphères de votre vie dans lesquelles vous souhaitez voir des percées spirituelles. C’est vers cette liste que vont se diriger vos prières durant le jeûne. Par exemple, vous souhaitez que Dieu vous guide concernant tel sujet, vous souhaitez vous débarrasser de telle habitude, obtenir tels résultats dans telles sphères…

 Il faut aussi lister clairement ce que vous allez vous permettre et ce que vous allez exclure de votre quotidien. Cela prend en compte votre alimentation (par exemple, vous allez bannir le café, vous autoriser les tisanes), mais aussi votre style de vie (par exemple, je vais arrêter Instagram, et je vais faire du sport). 


2. Faire partie d’un groupe 

« Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 18:19 LSG) Je pense que le jeûne et la prière sont quelque chose de très personnel, mais si l’objet du jeûne est de remettre à Dieu la saison à venir, pourquoi ne pas requérir le soutien des amis qui ont prévu de faire la même chose que vous ? Le verset ci-dessus souligne d’ailleurs que la prière de groupe a plus d’impact. Vous serez soutenus et entraidés dans l’effort. Réunissez-vous au moins une fois par semaine pour discuter de ce que vous remettez en prière et de vos révélations durant le jeûne. Vous serez portés par la prière du groupe, et encouragés de voir ce que Dieu fait dans la vie de chacun pendant (et après) le jeûne. En agissant ainsi, vous serez  témoins de choses incroyables, et aussi, le jeûne sera plus festif et convivial. 


3. Mettre du temps à part pour lire la Bible

« Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit formé et équipé pour toute œuvre bonne. » (2 Timothée 3:16–17 SG21) Un objectif du jeûne est de se rapprocher de Dieu pendant cette période. Il n’y a donc rien de plus efficace pour mieux Le connaître que de se plonger dans Sa parole. Fixez-vous un horaire précis, un créneau durant lequel vous ne ferez que ça. Avant le jeûne choisissez  un plan de lecture (par exemple sur YouVersion), ou préparez une liste de passages à étudier. Chacun reste libre d’intégrer son groupe de jeûne et prière dans cette lecture. 


4. Mettre du temps à part pour prier

« La prière du juste agit avec une grande force. » (Jacques 5:16 SG21) On touche au nerf de la guerre. Un jeûne est inefficace sans la prière. Il vient soutenir la prière. C’est un accélérateur et un activateur de la puissance de Dieu dans votre vie. Et ici, c’est la même chose, fixez-vous un horaire précis chaque jour. C’est une opportunité pour vous d’être beaucoup plus disciplinée en ce qui concerne la prière. Dans ces moments, remettez à Dieu la feuille de route que vous avez  élaborée pour votre jeûne. C’est vraiment juste un moment de dialogue avec Dieu. Dieu nous promet d’ailleurs dans Esaïe 58 qu’Il répondra lorsqu’on l’appelle, si l’on pratique le jeûne auquel Il prend plaisir.


 5. Toujours être préparé/organisé en terme d’alimentation 

Après avoir listé ce que vous allez vous autoriser, et ce que vous allez proscrire durant la période de jeûne, débarrassez-vous de tout ce qui pourrait être source de tentation autour de vous. Gardez toujours à portée de main des choses “autorisés”, car c’est souvent une petite faim, ou une envie de grignoter qui me met en difficulté. Pour vous faciliter, il sera bon de cuisiner les repas d’avance pour éviter les casse-tête de dernière minute sur ce que vous pouvez ou ne pouvez pas manger. Cuisinez le soir pour les deux ou trois jours à venir. Pour ne pas être trop faible ou trop fatigué, faites attention à ce que je mange. Il serait dommage de devoir interrompre votre jeûne à cause d’un malaise. Privilégiez plutôt des aliments riches en protéines pendant les repas. Il est tout à fait possible de jouir d’une pleine vitalité sans manger de viande ou de poisson. Et surtout, n’oubliez pas que la prière est là aussi un atout majeur. Rappelons-le : la tempérance (modération) est un fruit de l’Esprit (Galates 5:23 LSG), et « l’Esprit de Dieu nous remplit de maîtrise de soi » (2 Timothée 1:7 BFC). 


6. Organiser son emploi du temps en fonction du jeûne

« Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n’a pu achever? » (Luc 14:28–33 LSG) Si vous avez prévu de jeûner pendant 21 jours par exemple, Essayez de ne pas programmer d’activité intensive durant cette période : entraînements, voyages… Evitez également  les repas de famille et les mondanités pour ne pas être tentée. Sur l’aspect social, vous pouvez dire simplement aux personnes que vous jeûnez et restez fermes sur votre position, ils seront compréhensifs. Respectez les temps de prière et de lecture de la Bible que vous avez programmés dans la journée, et organisez le reste de vos activités autour de ça. Apprenez à dire “non” aux gentilles propositions spontanées d’activités entre amis si elles risquent de mettre l’organisation de votre journée en péril. En somme, cela peut paraître radical, difficile, pénible, mais il faut se dire que ça ne va durer que 21 jours, et se rappeler que c’est une décision que l’on prend afin de mettre Dieu en premier. 


7. Tout écrire

Prenez le temps de noter les sujets de prière, les révélations, les prophéties… Tout ce que vous recevez du Seigneur pendant ce temps de jeûne ; cela vous permettra d’y revenir plusieurs mois, voire plusieurs années plus tard. C’est toujours encourageant de voir le chemin parcouru. Certaines de vos prières durant le jeûne ne trouvent une réponse que bien après. Il vous arrivera d’ailleurs même d’oublier, lorsque la percée survient, qu’il s’agit de quelque chose pour lequel vous aviez déjà prié.


 Voilà pour les 7 clés pour bien commencer un jeûne ; le principal étant de s’accrocher à Dieu, de le chercher de tout votre cœur. Il se laisse trouver. Je vous souhaite un jeûne et prière incroyable.


 Petit rappel Le jeûne de Daniel est un jeûne partiel inspiré du Livre de Daniel dans la Bible. il exclut de notre alimentation tout ce qui est d’origine animale 


Daniel 10:23 BFC : « « A cette époque, moi, Daniel, jobservai les rites de deuil pendant trois semaines complètes: Je ne mangeai aucun mets délicat, je ne consommai ni viande ni vin » Concernant ce qu’il “faut” et “ne faut pas” manger, chacun pourra faire selon son cœur. …